Au repos entre deux fêtes

J’ai appris tout récemment que Noël, enfin la fête du 25 décembre, n’avait rien à voir avec la natalité de je ne sais qui, mais était une journée célébrée dans l’antiquité, notamment par les Romains, pour fêter la fin du cycle des saisons avec l’entrée dans l’hiver (et aussi la naissance du dieu Sol Invictus). Ils appelaient ça les Saturnales. On s’offrait alors des cadeaux, comme du houx et du gui. Et ils refaisaient la fête fin février pour fêter la fin de l’année calendaire qui commençait en mars à l’époque (c’est pour ça que l’on a des mois en sept, oct, nov et dec qui ne sont plus à la bonne place de nos jours). La fête de la natalité de la tradition catholique date plutôt du Vème siècle et ce n’est que depuis le XVIIIème siècle que l’on en fait une fête de famille où les cadeaux tombent par milliers pour les enfants et les actionnaires.

On vous avait dit que ça valait le coup de s’intéresser à ce qui se passe à la MDJ. Votre culture s’en voit augmentée.

Alors pour rester dans la dynamique, voici ce qu’il est prévu de se passer pendant les vacances entre les fêtes de fin d’année à la maison des jeunes. Parce que c’est quand même ça le plus important.

Un clic et PAF : grand écran

A noter que mercredi 27, il n’y aura pas d’accueil à la MDJ puisque nous serons tous de sortie. Idem pour jeudi après-midi, c’est rando ou rien 🙂

Bien évidemment les inscriptions se font comme d’habitude directement sur place, par mail, par téléphone, via réseau sociaux…

-> Les tarifs
-> Le fonctionnement
-> La page de contact