A la découverte de la maison des jeunes

La maison des jeunes d’Inguiniel accueille les jeunes de la commune de leur entrée en sixième jusqu’à la majorité.

Chaque fin d’année scolaire et les vacances d’été qui suivent sont l’occasion pour ceux qui sortent du CM2 de venir passer quelques après-midis pour découvrir la MDJ, comprendre son fonctionnement et s’impliquer dedans.

Ce qui marque la différence entre le centre de loisirs et la MDJ, c’est principalement l’autonomie, l’implication et la confiance.

L’autonomie car la MDJ est un lieu où chacun est responsable. Les jeunes qui franchissent la porte, participent aux activités, s’inscrivent aux sorties, montent des projets etc. le font toujours après en avoir convenu avec leurs parents. En revanche, la MDJ n’est pas un « mode de garde ». Les horaires peuvent varier d’un jour à l’autre, les jeunes peuvent aller et venir à pieds, à vélo ou à trottinette. Dès qu’ils ont signalé leur départ, ils ne sont plus sous la responsabilité de la MDJ. C’est donc une autonomie qui aura été préparée à la maison et que les parents auront validée.

L’implication car à la MDJ, quand on s’engage à faire quelque chose, on va jusqu’au bout. On ne lâche pas le groupe au dernier moment, on ne change pas d’avis comme de chemise. Quand on s’inscrit à une activité, on y vient. Quand on démarre un projet, on fait tout pour qu’il aille jusqu’au bout. On n’attend pas non plus que tout tombe du ciel, la MDJ est un lieu qui vit et évolue en fonction des personnes qui le fréquentent et chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. En somme, il est impossible de dire « La MDJ ça ne me plait pas », car cela signifierait que rien n’aurait été entrepris.

La confiance surtout car sans confiance il ne peut y avoir de groupe. Chacun est bien sûr tenu de respecter les personnes et les espaces ainsi que quelques consignes simples :

Les animateurs doivent savoir en permanence :

Où sont les jeunes
Ce qu’ils font
Avec qui ils sont
A quelle heure ils reviennent

En gros, un groupe de jeunes peut parfaitement partir faire une balade en autonomie (à pieds, à vélo… exception faite des véhicules motirisés) du moment que l’itinéraire est connu et que l’heure du retour est précisée. Idem s’il s’agit simplement d’aller acheter des bonbons à l’épicerie ou de rejoindre des copains au stade de foot.

Et à la fin de la journée, chaque jeune doit repartir en se posant les questions suivantes :

Qu’ai-je fait aujourd’hui pour aider le collectif ?
En quoi ma présence a-t-elle rendu la journée des autres plus belle ?

Et les réponses à ces questions doivent coller la banane et donner envie de revenir le lendemain !

Maintenant que ceci est entendu, il ne reste plus qu’à franchir la porte. C’est comme souvent le premier pas qui compte et qui est le plus dur à faire. Alors venez avec les parents, venez avec les copains et les copines, donnez-vous rendez-vous, rejoignez-nous à n’importe quelle heure ou faites en sorte de croiser notre route, nous vous inviterons à vous joindre à nous.

On parlera des formalités administratives dans un second temps, le plus important, c’est déjà de venir 😉

Pour tout savoir sur la MDJ, cliquez ici
Pour découvrir les activités de l’été, c’est par-ici
Et si l’envie de partir camper est là, on propose un bivouac