Prenez soin d’Internet !

Un message qui pourrait sembler incongru en cette période, mais pourtant c’est on ne peut plus d’actualité. Et chacun est concerné. Il faut que nous prenions tous soin d’Internet. Le confinement, la bande passante illimitée, l’accès gratuit à certaines chaînes TV et le télétravail ne doivent pas nous faire oublier trois choses essentielles :

  • Internet est un accès partagé avant tout : il en faut pour tout le monde
  • Internet pollue autant que la Russie ou le Japon, soit 3 fois plus que la France entière : en abuser, c’est abuser de la capacité qu’a notre environnement à stocker le CO2 et à faire face au désormais inévitable réchauffement climatique
  • Sur Internet vous êtes une proie : publicitaires et pirates informatiques sont toujours à l’affut.

Si ces quelques mots ne vous ont pas suffi, voici quelques éléments d’explications et des liens pour aller plus loin dans ces sujets.

Un accès partagé

Fibre optique mise à part, les accès à Internet se font en connexions partagées. C’est à dire qu’une quantité limitée de données peut être transmise en même temps. Cette quantité est à répartir entre les utilisateurs.

En temps normal, cela est presque suffisant. Avec le confinement et le télétravail, il est plus que probable que les réseaux soient rapidement saturés. Pour éviter cela quelques gestes simples :

  • Évitez de passer votre journée devant les sites de streaming (OCS, Netflix, Youtube, « Replay » des chaines nationales etc.)
  • Branchez votre TV sur votre antenne râteau pour regarder la TNT plutôt que de la brancher sur internet pour regarder ces mêmes chaînes
  • Idem pour la radio, privilégiez les ondes plutôt qu’internet
  • Et pour la musique, si vous n’avez pas téléchargé vos MP3, faites-le une fois pour toutes et privilégiez-les face au streaming. A défaut, ressortez vos vieux CD 🙂

Si vous n’avez pas de CD, de MP3, de DVD… demandez à votre voisin par-dessus le grillage, à 1 mètre de distance 🙂

Source : France 3 Normandie

Internet, ça pollue

On l’oublie, et on feint de ne pas le voir, mais Internet est l’un des plus gros pollueurs de la planète. On peine à se représenter la chose, mais regarder un film en streaming consomme autant de bande passante que de télécharger l’intégralité des pages de Wikipédia en anglais. Envoyer 1 e-mail pollue autant que faire 500 mètres en voiture. Rapporté en CO2, cela représente la quantité que peut absorber 1 arbre en 1 journée de photosynthèse. 1 e-mail = 1 journée/arbre.

Et pour chaque octet envoyé dans le réseau, il y a consommation d’énergie. Consommation des « datacentres » qui tournent et chauffent en permanence, consommation de votre installation qui pompe sur le réseau électrique… Un datacentre consomme autant qu’une ville de 30 000 habitants et il y a 140 datacentres en France.

Soyons modérés dans notre consommation, soyons davantage critiques dans ce que nous regardons et lisons. C’est peut-être gratuit, mais on finit toujours par le payer. Alors les fake news et les remix de vidéos de chats (ou autres vidéos ^^), on peut très bien s’en passer.

Sources : Les écolos humanistesQu’est-ce qu’on fait ?

Sur Internet, vous êtes une proie !

Vous êtes déjà en proie à la publicité qui vous dit déjà ce que vous devez aimer et donc ce que vous devez acheter. Réfléchissez avant de faire chauffer la carte bleue. Pas sûr que les géants du commerce en ligne aient besoin de votre argent en ce moment, contrairement à votre épicier du coin qui ne sait pas s’il pourra tenir longtemps.

Et bien évidemment, vous êtes aussi la proie des cyberpirates qui guettent toutes les occasions possibles pour voler vos données personnelles, vos mots de passe, vos clés de sécurité etc. Ils pourront les utiliser soit pour les revendre aux publicitaires mentionnés ci-dessus, soit pour se faire passer pour vous.

Ne relâchez pas votre attention ! Eux ne le feront jamais, et certainement pas dans les semaines à venir !

Source et recommandations : cybermalveillance.gouv.fr